Le VTT électrique : une nouvelle manière de découvrir la nature

L’essor du VTTAE

À l’origine limité par des batteries peu performantes et très encombrantes, le VTT électrique a vraiment pris son envol il y a une dizaine d’années.
En effet, les progrès technologiques ont permis de proposer alors des batteries à l’autonomie intéressante tout en restant de faible taille et donc intéressantes pour une application d’aide au pédalage sur des vélos qui doivent rester relativement légers.

VTT électrique

Intérêts d’utiliser un VTT électrique

L’utilisation d’un VTT à assistance électrique offre de multiples avantages comparativement à celle d’un VTT classique, simplement propulsé par l’énergie musculaire du cycliste.

Aller plus loin

Le fait de se balader au moyen d’un VTTAE (VTT à Assistance Electrique) offre la possibilité de couvrir de plus longues distance que si un VTT normal avait été utilisé.
Il est alors possible pour le pratiquant d’élargir considérablement ses horizons et d’explorer des endroits qui lui étaient difficilement accessibles à la force du mollet.

Capacité à faire des balades à fort dénivelé

Parallèlement au fait de pouvoir parcourir des kilométrages plus importants, un VTTAE a l’avantage d’apporter une aide significative lors des ascensions et montées. Le vététiste pourra alors réaliser des randonnées VTT au dénivelé plus important que d’habitude et découvrir des points de vue et panoramas dont il ne pouvait profiter auparavant.

Nivelage du niveau entre les pratiquants

Lors d’une sortie à VTT, si tous les cyclistes possèdent un VTT électrique, les différences physiques entre eux se feront beaucoup moins sentir grâce à l’apport de l’assistance au pédalage.
Cela peut rendre les sorties VTT plus agréables pour tout le monde et il est possible d’envisager (si les différences de niveaux sont très grandes) que certaines personnes utilisent des VTT normaux alors que les autres utiliseront des VTTAE.

Entrainement pour la descente

Une application intéressante, et à notre avis trop peu exploitée encore, est le fait de pouvoir réaliser des entraînements plus spécifiques à la technique et la descente sans avoir à s’épuiser à remonter la pente avec sa seule force physique.
Le cycliste pourra donc se focaliser sur l’amélioration de sa technique de descente et réaliser de plus nombreux « runs » que s’il devait le faire avec un VTT classique, non motorisé.

Le VTT électrique n’est pas une motocross

Contrairement à une moto, un VTT électrique n’avance pas tout seul ! L’aide au pédalage est proportionnelle à l’effort fourni par le cycliste quand il appuie sur les pédales. Si il n’y a pas d’action de pédalage, le système ne fonctionne pas.
C’est en réalité une assistance au pédalage et non pas un moteur autonome.

Réglementation pour la pratique du VTTAE

La loi européenne impose que l’assistance électrique d’un VTT se coupe automatiquement lorsque le vélo atteint une vitesse supérieure à 25 km/h

Démocratisation de la pratique cycliste

Le VTT électrique a permis à de nombreuses personnes pour qui le vélo n’était qu’un lointain souvenir à se remettre en selle ,tout comme des personnes âgées pour lesquelles la pratique du vélo est maintenant à nouveau possible. N’hésitez pas à sauter le pas vous-même et consultez les derniers modèles de VTTAE disponibles, conçus par les fabricants les plus connus sur materiel-velo.com.