vtt hiver vetement laine merinos

Comment s’habiller pour rouler en VTT l’hiver ?

Que cela plaise ou non, l’hiver est là ! Une solution pour garder une activité sportive est d´echanger ses pneux pour des skis, mais les vététistes “purs et durs” voudront pouvoir continuer à pratiquer leur activité malgré le froid et la neige.
En plus du matériel qu’il faudra adapter un peu pour naviguer les chemins boueux, gelés ou enneigés, le plus important reste de rester le plus au chaud possible. Pour affronter des randonnées VTT hivernales, il faudra donc s’équiper en vêtements adaptés et s’habiller convenablement pour le VTT d’hiver.

Voici quelques conseils ci-dessous sur ce sujet, le principe le plus important à retenir est de superposer différentes couches incluant des vêtements de sport en laine mérinos, ce qui permettra de se couvrir lors d’une descente froide et de retirer des vêtements lorsque vous transpirer sous l’effort d’une montée.

Garder le haut du corps au chaud

Sous-vêtement (base layer)

Choisissez un sous-vêtement qui permettra à la transpiration de s’évacuer et pourra donc vous gardera au sec. Dans l’idéal, cette “base layer” doit être être bien ajustée (c’est à dire serrée) contre votre peau. Le coton n’est pas recommandé car ils restent humides, ne sèchent pas rapidement et écartent donc la chaleur de votre corps. De meilleures options sont la soie, le polypropylène ou le polyester.

Couche isolante

Cette deuxième couche, peut être composée de laine naturelle, laine polaire ou d’autres mélanges synthétiques. L’objectif de cette couche de vêtement est de vous garder au chaud et éviter que l’humidité n’atteigne votre peau. Elle peut etre moins ajustée que la couche de base, par exemple un pull en laine ou une veste polaire sont très bien adaptés.

Couche externe

Le but de la couche externe de vêtements, exposée aux éléments et de couper le vent et la pluie. Elle doit donc être imperméable, sachant que des matériaux comme le Gore-Tex (ou équivalent) sont idéaux car en plus de l’imperméabilité, ils sont respirants. la plus externe doit être coupe-vent et imperméable. Pour une activité cyclisate, des fermetures à glissière sous les aisselles et autres systèmes de ventilation sont très appréciables.

Bas du corps

Pour les jours très froids, il est impératif d’utiliser un cuissard long thermique ou bien un sur-pantalon pouvant être porté par-dessus des collants thermiques par exemple. Les cuissards cyclistes spécifiques restent la solution la plus confortable selon moi à moins d’avoir à affronter des conditions extrèmement humide et/ou boueuses.

Extrémités

Mains

Les doigts sont la première partie de mon corps qui ressent le froid lorsque je roule en hiver. Il est très désagréable d’avoir les doigts complètements endoloris lorsque l’on pratique le vélo mais surtout très dangereux car l’actionnement des leviers de freins devient précaire.
Il existe maintenant des gants adaptés à toutes les températures : des gants mi- épais pour temps froid et des gants plus épais avec rembourrage pour les journées de grand froid.

Pieds

Chaussures

Il n’est pas complètement indispensable d’investir dans un paire de chaussures de vélo spécifique pour l’hiver. Il est vrai que des chaussures isolantes et imperméables apporteront un conford non négligeable, mais si vous ne roulez qu’occasionnellement par temps froid, des sur-chaussures devraient faire l’affaire si elles sont associées à des chaussettes efficaces et adaptées.

Chaussettes

Les chaussettes sont devenues des produits très techniques, et les modèles conçus pour l’hiver ne manquent pas à la règle : les plus performantes sont constituées de 3 couches différentes pour empêcher l’humidité de pénétrer tout en restant respirantes en gardant vos vos orteils au chaud.

Profitez de l’hiver !

Les vêtements techniques d’aujourd’hui permettent de pratiquer le VTT toute l’année confortablement, alors n’hésitez pas à investir un peu dans une bonne tenue d’hiver pour aller rouler 365 jours par an… tout cycliste sait que les performances en compétition FFC de l’été ne se font pas sans l’entrainement hivernal !