Comment choisir son VTT ?

magasin de velos d'occasion
Vous avez envie d’un nouveau vélo tout terrain ? C’est une bonne idée. En effet, la pratique du VTT offre de nombreux bienfaits pour l’organisme et la santé. Ce sport diminue le stress et rend plus heureux, travaille le cardio et la respiration, facilite le renforcement musculaire et osseux, booste la circulation sanguine… Cependant, un VTT ne se choisit pas au hasard. Comme vous l’avez certainement constaté, il existe aujourd’hui une gamme de modèles qui sont différents techniquement les uns des autres, et cela, en raison des différentes pratiques et de votre budget. Dans ce guide, on vous présente les principaux critères pour trouver le VTT qui vous convient.

Choisir son VTT en tenant compte du type de pratique

L’environnement dans lequel vous allez rouler et le type de parcours que vous allez effectuer ainsi que les objectifs que vous vous fixez sont les premières choses que vous devez définir pendant votre achat. Il en est ainsi parce que chaque type de VTT a une utilité bien précise. Par exemple :
  • Le VTT All Mountain : avec leurs débattements de 150 mm ou 160 mm, ces modèles sont capables de passer tous les obstacles. Ils sont adaptés à une utilisation plus intensive et sportive avec des modèles ;
  • Le Cross Country (XC) : il est idéal pour les pratiquants du VTT sportif et qui ont besoin d’un VTT fiable et assez léger ;
  • La Descente ou Down Hill (DH) : ces VTT sont techniquement très évolués avec des suspensions à l’avant et à l’arrière pour absorber les chocs produits par les sauts et autres obstacles ;
  • L’Enduro : ces VTT ont des qualités comme la maniabilité pour les parties technique et sont suffisamment polyvalents pour passer en toute sécurité sur tous types de parcours ;
  • Le FatBike : avec ses roues extra-larges qui disposent d’une adhérence supérieure, ce VTT peut parcourir des chemins dans des conditions extrêmes (neige importante, beaucoup de boues, sable, etc.).

Choisir son VTT en tenant compte du prix

Dans votre décision d’achat d’un VTT, le prix est un point décisif. En raison du montant que vous serez prêt à dépenser, vous aurez le choix entre plusieurs types de vélos. Ainsi, pour un budget de moins de 1 000 €, vous pouvez opter pour un VTT semi-rigide en aluminium. Avec un montant beaucoup plus important compris 3 000 à 5 000 €, il est possible de choisir un VTT tout-suspendu très léger. Dans tous les cas, il est important de savoir qu’un VTT de qualité est indéniablement cher et le budget peut être un facteur limitant. La bonne nouvelle est que vous pouvez choisir l’option d’acheter un vtt d’occasion pou pour obtenir d’excellents VTT à des tarifs attrayants. C’est la solution idéale pour avoir des VTT de haut de gamme sans trop dépenser.

Choisir son VTT en tenant compte des freins

En matière de sécurité, la qualité des freins est l’élément le plus important. À cet effet, les freins à disque demeurent la solution idéale pour conjuguer performance et fiabilité. Contrairement aux freins traditionnels v-brake, ils sont plus précis. Vous pouvez aussi opter pour le système de freins hydraulique que les modèles à câbles.

Choisir son VTT en tenant compte des composants

Vous devez prendre en compte le poids du vélo et le système de suspension pour obtenir un meilleur rendement et de meilleures sensations sur les différents terrains. Privilégiez donc une structure légère pour avoir une facilité à grimper. À ce titre, même s’ils sont plus chers, les cadres en carbone sont plus légers et plus confortables que ceux en aluminium. Privilégiez également un modèle avec une suspension totale pour mieux aborder les descentes.

Choisir son VTT en tenant compte de la maniabilité

Vous devez savoir que la taille des roues et la transmission ont une grande influence sur la conduite et la prise en main du vélo. Pour ce qui est de la taille, vous avez le choix entre le 26”, 27,5”, le 29”. Les roues 26“ sont obsolètes et les roues 27,5” offrent actuellement un très bon compromis pour une pratique polyvalente. Les roues 29” offrent plus de confort et de résistance aux obstacles et aux impacts. Cependant, elles ajoutent du poids au vélo et sont plus difficiles à manier. La transmission triple plateau s’adapte à votre forme si vous êtes peu entraîné ou si vous manquez d’endurance. La transmission mono-plateau est plus légère, plus simple à manier et plus performante. Pour finir, la transmission double plateau est la meilleure solution entre les deux autres, mais elle nécessite tout de même une bonne condition physique.
To top